×

Votre guide pour améliorer la sécurité de vos mots de passe

black iphone 5 beside brown framed eyeglasses and black iphone 5 c

Votre guide pour améliorer la sécurité de vos mots de passe

La protection par mot de passe reste encore aujourd’hui le principal moyen de protéger ses appareils et comptes. Découvrez dans cet article comment les mots de passe sont volés et comment éviter les conséquences coûteuses.

Comment les mots de passe sont-ils volés ?

Avant de voir comment améliorer la sécurité des mots de passe, intéressons-nous à la façon dont les hackers accèdent à nos mots de passe.

Le hameçonnage (phishing)

Le hameçonnage est une technique d’ingénierie sociale étonnamment efficace pour les hackers. Ils demandent simplement vos informations de connexion en se faisant passer pour un site légitime ou une autre partie faisant autorité. Bien que la plupart d’entre nous soyons devenus méfiants when un soi-disant prince nigérian qui a juste besoin de vos coordonnées bancaires pour récupérer des millions, les arnaques au hameçonnage modernes sont étonnamment sophistiquées et nécessitent une vigilance constante.

Partage excessif sur les réseaux sociaux

Étroitement lié aux tentatives de hameçonnage, beaucoup d’entre nous sont tout simplement trop peu prudents sur ce que nous partageons en ligne. Beaucoup tombent dans des jeux ou défis en ligne « innocents ». Bien que la plupart d’entre nous soyons assez intelligents pour ne pas taper directement nos mots de passe ou numéros de sécurité sociale sur un message Facebook, nous divulguons souvent des données critiques souvent utilisées comme questions secondaires pour la réinitialisation de mots de passe, sans jamais penser à qui peut voir ces informations ou pourquoi ce « jeu » est organisé.

Remplissage d’informations d’identification

Le remplissage d’informations d’identification se produit lorsque des hackers utilisent des bases de données volées provenant de violations de données et essayent ces informations compromises sur d’autres comptes. Souvent, nous ne pouvons pas faire grand-chose quand nos données personnelles sont dérobées suite à des violations de données massives d’entreprises. Mais nous pouvons utiliser des stratégies intelligentes de gestion des mots de passe pour minimiser les dommages personnels.

Attaque par force brute

Les attaques par force brute sont simplistes, mais permettent encore aux hackers d’obtenir des résultats. Ils utilisent l’automatisation pour exécuter des approches massives d’essais et erreurs contre des comptes pour deviner les informations de connexion et les clés de chiffrement.

Enregistreurs de frappe

L’enregistrement de frappe implique de minuscules logiciels malveillants installés discrètement sur votre ordinateur. Ceux-ci enregistrent les frappes effectuées au clavier et sont étonnamment efficaces pour récolter des mots de passe pour la banque en ligne et les connexions sécurisées.

Mauvaise utilisation des mots de passe

Beaucoup d’entre nous sont coupables d’utiliser des mots de passe trop courants. Cette pratique permet aux hackers de tester ou de vaporiser des mots de passe courants associés à des noms de compte et espérer une correspondance.

Découverte locale

La seule stratégie moderne de vol de mot de passe liée à l’histoire d’écrire les mots de passe, la découverte locale se produit lorsque des logiciels malveillants sur votre machine détectent des fichiers texte sur votre ordinateur où vous avez enregistré les détails.

Extorsion

Avec la montée du ransomware, les hackers sont de plus en plus capables de simplement exiger vos informations d’identification, menaçant de faire du chantage ou de perdre des données si vous ne vous conformez pas.

person in black long sleeve shirt using macbook pro

Comment protéger vos mots de passe ?

Maintenant que vous savez comment les hackers accèdent à vos mots de passe, que pouvez-vous faire pour garder vos précieuses données en sécurité ?

L’importance de mots de passe et de phrases de passe robustes

Tout d’abord, il est vraiment essentiel de créer des mots de passe difficiles à craquer. Cela va au-delà de la simple éviction des mots de passe courants.

Les mots de passe longs – pensez entre 8 et 14 caractères – avec un mélange de majuscules et de minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux sont plus difficiles à casser même avec des attaques par force brute utilisant de l’intelligence artificielle.

Les chaînes aléatoires sont vraiment votre meilleur pari, car des choses comme des anniversaires, des lieux de naissance, des noms d’animaux de compagnie, des noms de membres de la famille, etc. peuvent facilement être glanées à partir du partage excessif des médias sociaux. Des générateurs de mots de passe aléatoires peuvent être vos amis ici, en vous aidant à créer une chaîne vraiment aléatoire. Cependant ces chaînes peuvent être difficile à mémoriser.

C’est pourquoi les tendances actuelles autour des mots de passe privilégient les « phrases de passe ». Ce sont, littéralement, de courtes phrases, mélangées à d’autres caractéristiques clés (lettres majuscules et minuscules, chiffres et caractères spéciaux) qui sont plus faciles à mémoriser. Pensez à quelque chose comme “Suza@na1me3c@ques4petitdej”.

Votre cerveau retient facilement la phrase de base – Suzanne aime trois gâteaux pour le petit déjeuner – tout en étant un mot de passe solide et robuste qui ne sera pas facile à deviner. Inutile de dire que vous ne devez pas utiliser votre propre nom ou des détails familiaux dans votre phrase de passe.

Éviter la répétition des mots de passe

Utiliser le même mot de passe pour toutes vos connexions est plus facile pour le cerveau, mais c’est une mauvaise pratique. Si un hacker obtient le mot de passe une fois, il a désormais accès à tout. Même une petite différence dans le choix des mots de passe offre une meilleure protection. Vous devez au moins vous assurer que les zones sensibles telles que votre opérations bancaires, vos investissements et votre serveur de travail ne sont pas associées au même mot de passe jetable que vous avez peut-être utilisé une fois pour un site de shopping.

Mettre à jour régulièrement

Pour les entreprises, la réalisation d' »audits de mots de passe » qui vérifient à la fois la conformité aux normes robustes et le fait que les mots de passe sont régulièrement modifiés est une stratégie intelligente. Il est également bon pour les particuliers de modifier les mots de passe critiques au moins une fois par an. Cela aide à invalider les données obtenues lors de violations de données et vous rend moins vulnérable en tant que cible.

Lutter contre le hameçonnage

Le hameçonnage donne des résultats étonnamment bons pour les hackers, surtout lorsque les tentatives deviennent plus sophistiquées. Peu importe à quel point un e-mail semble légitime, n’entrez jamais de données de mot de passe dans un formulaire parce qu’un e-mail vous l’a demandé. Peu d’institutions légitimes vous le demanderont jamais, alors soyez vigilants et faites preuve de bon sens. Assurez-vous de vérifier le site Web vers lequel vous êtes dirigé et l’adresse e-mail à partir de laquelle il a été envoyé de manière approfondie. Si vous pensez toujours qu’ il s’agit’ d’une demande légitime, contactez l’institution par son centre d’appels ou son service d’aide en ligne et confirmez la légitimité de la demande.

Violations de données et identification à double facteur

Il y a peu que vous puissiez faire au sujet des cyberattaques massives contre des institutions comme les agences d’évaluation du crédit qui fuient vos données. Tout ce que vous pouvez faire de votre côté est de rester au courant des violations et d’agir immédiatement pour changer de mots de passe si vous êtes averti. Le gel de votre crédit et la configuration d’une authentification à double facteur sur les comptes importants peuvent aider à limiter l’accès intrusif à partir de ces fuites.

La vérification en deux étapes introduit une deuxième source de confirmation avant qu’un compte ne puisse être consulté, souvent un code PIN envoyé à votre téléphone ou à votre e-mail. Cela constitue une deuxième couche de sécurité, ce qui rend une violation de mot de passe moins dommageable.

Bonnes pratiques pour se protéger des logiciels malveillants

Des analyses régulières et une bonne hygiène informatique contribuent à réduire les risques que des enregistreurs de frappe restent sur votre ordinateur. Veillez également à faire attention aux sites que vous visitez et aux documents que vous ouvrez pour vous protéger contre les tentatives de rançongiciels et d’extorsion. La maintenance régulière de sauvegardes vous permet également de ne jamais supplier des cybercriminels pour des données critiques que vous ne pouvez pas restaurer ou auxquelles vous ne pouvez pas revenir.

La protection de mots de passe solides est essentielle dans le monde numérique actuel. Avec ces conseils, vous pouvez garder vos données privées et vous rendre moins vulnérable aux cyberattaques et aux pertes de données.

Les bonnes pratiques à adopter

Maintenant que nous avons passé en revue les principales menaces pesant sur nos mots de passe, ainsi que quelques conseils clés pour mieux nous en prémunir, voyons plus en détails les bonnes pratiques à adopter.

Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Les gestionnaires de mots de passe sont des outils essentiels à intégrer dans sa routine numérique. Ils permettent de générer des mots de passe uniques et robustes pour chaque site et service, et de les stocker de manière sécurisée dans un coffre-fort virtuel chiffré. Plus besoin alors de se souvenir de dizaines de mots de passe différents !

Des applications réputées comme 1Password, LastPass ou Dashlane offrent ce service moyennant souvent un abonnement annuel. Assurez-vous de choisir une solution qui propose un chiffrement de bout-en-bout et qui a fait ses preuves en termes de sécurité.

Activer la double authentification

Comme évoqué précédemment, la double authentification ajoute une protection supplémentaire à vos comptes sensibles. Après avoir entré votre mot de passe, un second facteur (souvent un code temporaire envoyé sur votre smartphone) sera demandé pour confirmer votre identité. Activez cette fonctionnalité partout où elle est proposée.

Faire attention aux réseaux Wi-Fi publics

Les réseaux Wi-Fi publics, dans les cafés, aéroports, hôtels, sont pratiques mais peu sécurisés. Des pirates peuvent intercepter vos données lorsque vous vous y connectez. Évitez si possible d’accéder à des services sensibles (banque en ligne, messagerie, etc) depuis ces réseaux non protégés. Un VPN est également recommandé dans ces situations.

Effectuer régulièrement des sauvegardes

En cas d’infection par un rançongiciel qui chiffrerait vos fichiers, des sauvegardes à jour sont le seul moyen de récupérer vos données sans avoir à payer la rançon demandée par les cybercriminels. Pensez à sauvegarder régulièrement vos documents importants sur un disque dur externe ou un service dédié en ligne.

Rester vigilant face aux tentatives de phishing

Même en suivant toutes les bonnes pratiques, rien ne remplace la vigilance et le bon sens pour déjouer les tentatives toujours plus élaborées des hackers pour obtenir frauduleusement vos précieuses données. Gardez constamment à l’esprit que vos mots de passe doivent rester confidentiels en toutes circonstances.

En adoptant ces quelques réflexes clés au quotidien et en faisant preuve de prudence, vous minimiserez grandement les risques d’intrusion dans vos comptes et protégerez efficacement votre vie numérique.

Laisser un commentaire