×

L’IoT révolutionne le commerce de détail

macro photography of black circuit board

L’IoT révolutionne le commerce de détail

L’Internet des objets, plus connu sous son acronyme anglais IoT (Internet of Things), est en train de métamorphoser de nombreux secteurs, dont celui du commerce de détail. Grâce à cette technologie, les enseignes améliorent l’expérience client, optimisent la gestion des stocks et augmentent leur chiffre d’affaires. Décryptage d’une petite révolution en marche.

Aux origines de l’IoT

Le concept d’Internet des objets est né dans les années 1990, lorsque des chercheurs ont commencé à imaginer un réseau d’objets connectés capables d’interagir les uns avec les autres et avec leur environnement. L’un des pionniers est l’entreprise américaine Procter & Gamble, qui expérimente cette technologie dès le début des années 2000 dans ses entrepôts et ses chaînes de production.

Mais il faudra attendre la démocratisation des smartphones dans les années 2010 pour que l’IoT prenne véritablement son envol et séduise les acteurs du retail. Désormais, on estime que plus de 25 milliards d’objets seront connectés d’ici 2030, dont beaucoup dans le secteur du commerce. Explications.

Un shopping plus fluide

L’une des promesses de l’IoT pour les enseignes, c’est de simplifier le parcours d’achat, aussi bien en magasin qu’en ligne. Des applications mobiles ultra personnalisées aux cabines d’essayage connectées, les innovations foisonnent pour rendre l’expérience client toujours plus fluide.

Des apps sur-mesure

Grâce aux objets connectés comme les smartphones, montres ou bracelets, les détaillants récoltent une masse de données sur les habitudes de consommation. L’analyse fine de ces données leur permet de proposer aux clients des applications mobiles sur-mesure, avec des recommandations ultra personnalisées. Un gage de satisfaction pour des consommateurs en quête de shopping facile et agréable.

Des cabines high-tech

Autre innovation significative : les cabines d’essayage intelligentes. Grâce à des miroirs interactifs avec écran tactile intégré, le client peut demander une autre taille ou couleur sans quitter la cabine. Il est aussi possible de « scanner » les vêtements pour obtenir plus d’infos. Pratique pour trouver la bonne taille au premier coup !

Certaines enseignes comme Ralph Lauren vont encore plus loin en proposant dans leurs cabines des expériences de réalité augmentée. Le client peut ainsi visualiser un vêtement avec différents coloris avant même de l’essayer. De quoi simplifier son shopping.

Une gestion des stocks optimisée

Face à l’explosion de références disponibles en magasin et en ligne, beaucoup de détaillants peinent à gérer correctement leurs stocks. Résultat : des ruptures régulières qui nuisent à l’expérience client et font perdre des ventes. Là encore, l’IoT apporte des solutions concrètes. Explications.

Un suivi en temps réel

La technologie RFID (identification par radiofréquence) est l’une des grandes innovations de l’IoT appliquée au commerce de détail. Des puces RFID miniature sont intégrées aux articles et permettent de les identifier et de les localiser à distance. Résultat : le détaillant peut suivre ses stocks en temps réel et savoir exactement quel produit se trouve où, à tout moment.

De la visibilité sur les flux

Au-delà du suivi des stocks en magasin, l’IoT donne aussi aux enseignes une vraie visibilité sur l’ensemble des flux de marchandises. Puces RFID et capteurs en tout genre placés dans les camions, entrepôts, rayons ou réserves leur permettent de tracer les produits de bout en bout et d’anticiper les réassorts. Bref, de garantir le bon produit au bon endroit au bon moment.

Moins de gaspillage alimentaire

Dans l’alimentaire, cette gestion optimisée des stocks via l’IoT permet aussi de lutter contre le gaspillage. On estime que 40% de la nourriture en magasin finit à la poubelle, bien souvent à cause de mauvaises conditions de stockage. Des capteurs de température connectés dans les réserves frigorifiques et des alertes automatiques en cas d’écart permettent désormais d’éviter ce gâchis.

Une relation client améliorée

L’IoT offre également aux enseignes des perspectives alléchantes pour améliorer la satisfaction et la fidélisation des clients. Connectivité oblige, ces derniers sont de plus en plus exigeants vis-à-vis de la qualité de service des marques. Heureusement, cette même connectivité fournit aussi des outils précieux aux détaillants pour répondre à ces attentes.

Réactivité accrue

Les objets intelligents qui maillent désormais les magasins sont autant d’yeux et d’oreilles supplémentaires pour les équipes marketing et commerciales. Un décrochage de réseau Wi-Fi en rayon ? Une file d’attente qui s’allonge en caisse ? Grâce à l’IoT, ces frictions sont immédiatement détectées et remontées au siège pour une résolution rapide du problème.

Expérience sur-mesure

On l’a vu, les données massives générées par tous ces objets connectés permettent aussi aux enseignes de mieux connaître leurs clients et de leur proposer des expériences ultra personnalisées. Promotions sur-mesure, recommendations produit ciblées, parcours en magasin fluidifié… Tout est fait pour optimiser la satisfaction.

Résultat, les retailers les plus matures en matière d’IoT constatent une hausse de 20 à 30% de la fidélisation client. Le retour sur investissement est bien là.

Vers des magasins éco-responsables

Enfin, dernière innovation d’ampleur permise par l’IoT : des magasins physiques plus respectueux de l’environnement. Un enjeu crucial alors que le commerce de détail est responsable de 10% des émissions mondiales de CO2. Là encore, les objets connectés ont un rôle clé à jouer.

Eclairage intelligent

Les solutions d’éclairage connecté se multiplient dans les points de vente pour réaliser des économies d’énergie substantielles. Détecteurs de présence, variation d’intensité selon la lumière naturelle… Ces installations optimisées et pilotées à distance permettent de réduire la facture énergétique jusqu’à 80% !

Des bâtiments plus verts

Mais l’IoT rend aussi possible des magasins beaucoup plus éco-conçus. Capteurs d’humidité, de CO2, de température, pilotage automatique de la ventilation ou du chauffage en fonction de paramètres extérieurs… Tous ces objets connectés permettent d’optimiser les performances énergétiques des bâtiments.

A terme, on peut même imaginer des points de vente autonomes en énergie, voire producteurs nets, grâce au solaire en toiture. L’IoT assurera le pilotage intelligent de ces flux pour minimiser l’empreinte carbone.

Conclusion

Plus qu’une technologie, c’est une véritable révolution que l’Internet des objets annonce dans les prochaines années pour le commerce de détail. Expérience client améliorée, stocks mieux gérés, relation client optimisée, magasins plus éco-responsables… L’IoT investit tous les aspects du retail physique et digital. Reste aux enseignes à intégrer au mieux ses possibilités pléthoriques !

Laisser un commentaire

You May Have Missed